Rechercher
Le Rassemblement Communiste apporte son total soutien au camarade Jean-Paul Delescaut, poursuivi scandaleusement en justice en tant que secrétaire général de l’Union départementale des syndicats CGT du Nord, simplement parce que l’UD CGT Nord a exprimé son soutien internationaliste au peuple palestinien agressé et colonisé depuis 75 ans.

L’internationalisme est-il un terrorisme ?

Soutien à Jean-Paul Delescaut, dirigeant de l’UD CGT du Nord

Le Rassemblement Communiste apporte son total soutien au camarade Jean-Paul Delescaut. Il est poursuivi scandaleusement en justice en tant que secrétaire général de l’Union départementale des syndicats CGT du Nord. Simplement parce que l’UD CGT Nord a exprimé son soutien internationaliste au peuple palestinien agressé et colonisé depuis 75 ans.

En effet, qu’a dit l’UD CGT Nord si ce n’est que « la fin de l’occupation est la condition de la paix en Palestine ».

A-t-on encore le droit de constater que l’Etat d’Israël ? A-t-on le droit de dire que Israël est un Etat d’extrême-droite, raciste, colonial, qui pratique l’apartheid, sans être suspect d’antisémitisme ?

Est-il insensé d’être pour la paix tout en ayant pour avis qu’il n’y a pas de paix sans justice et que celle-ci réclame la fin de la colonisation et le droit à l’autodétermination du peuple palestinien ?

La solidarité avec le peuple palestinien a du mal à voir ses manifestations autorisées. De même, les manifestations antiracistes, celles contre les crimes policiers, etc. 

L’interdiction de certaines manifestations, l’interdiction de passer dans les centres-villes, l’intervention policière au cours de certaines d’entre elles, etc. Au bout du compte, c’est la criminalisation quasi-systématique des mouvements sociaux et de l’action syndicale. En effet plus de 1000 syndicalistes CGT qui ont été inquiétés par la « justice » de ce pays en 2023. De plus trois dirigeants nationaux CGT et aujourd’hui Jean-Paul Delescaut.

Dans la droite ligne de ses prédécesseurs, prend sa source dans ce maillon faible qu’est l’impérialisme français. C’est bien parce que la France perd de son influence, notamment dans son pré-carré (néo-)colonial en Afrique. Elle s’a fait « dégager » au Burkina Faso, au Niger, au Mali et bientôt au Sénégal. Par conséquence elle doit trouver de nouveaux débouchés guerriers. Elle commence à développer une économie de guerre avec un budget de 413,3 milliards sur 7 ans et des discours guerriers vis-à-vis de la Russie.

A l’opposé, il faut bien paupériser, précariser, diviser, pour faire accepter l’idée et la marche potentielle de la guerre : accélération des attaques contre notre Sécurité Sociale, contre les droits des privés d’emploi, des retraités, des allocataires des minima sociaux, contre tous nos services publics (à commencer par l’hôpital et l’école), contre les paysans, contre les travailleurs sans-papiers et le monde du travail dans son ensemble, embrigadement aussi de la jeunesse avec le SNU…

Les organisations syndicales et politiques qui se placent idéologiquement et concrètement du côté des travailleurs, quelles que soient leurs origines, religions, sexe, lieux de vie… ici au cœur de l’impérialisme, mais aussi là-bas, dans les pays (ex-)colonisés qui luttent pour une véritable indépendance nationale, ou sont sous embargo (comme Cuba), ou qui luttent pour la liberté, contre la colonisation et même pour le simple droit à vivre, comme le peuple palestinien.

C’est à la lecture de ce besoin pour l’impérialisme français de saper les résistances possibles, qu’il faut comprendre pourquoi des organisations telles que la France Insoumise ou la CGT sont attaquées, parfois sur les mêmes sujets, comme le soutien à la lutte du peuple palestinien ; et qu’il faut comprendre pourquoi celles et ceux, comme Jean-Paul Delescaut, résolument antiracistes, antifascistes, internationalistes, se retrouvent accusés d’antisémitisme, « d’incitation à la haine raciale » et « d’apologie du terrorisme ».

C’est bien parce que Jean-Paul Delescaut est membre d’un syndicat, la CGT qui, en l’absence d’un Parti communiste révolutionnaire, est un des derniers grands remparts de la classe ouvrière contre les coups répétés des capitalistes et de leurs sbires à la tête de l’État, qu’il est criminalisé ; c’est bien parce que l’UD CGT Nord est offensive, qu’elle a soutenu de nombreux travailleurs en lutte jusqu’à la victoire, comme les salariées de Vertbaudet, ou aujourd’hui depuis plus de 8 mois les travailleurs sans-papiers d’Emmaüs contre des patrons voyous ; c’est bien parce qu’elle soutient sans hésiter le peuple palestinien victime d’un génocide en cours. C’est bien pour ces raisons que l’UD CGT Nord, en tant que telle, est criminalisée.

Le Rassemblement Communiste apporte tout son soutien aux résistants qui, comme Jean-Paul, œuvrent dans leur organisation à ce qu’advienne un monde plus juste, donc débarrassé du capitalisme, de l’exploitation sous toutes ses formes et de la guerre.

Nous appelons tous les travailleurs, toutes les organisations progressistes, anti-libérales, antifascistes et anti-guerre à :

Être présents en masse le jeudi 28 mars, 12h, devant le Tribunal de Lille, avenue du Peuple Belge

Fraternellement,
Le Rassemblement Communiste

Partager 

Contenu qui pourrait vous intéresser

Illustration tract Loi Darmanin
Fascisme,France

14 Fév 2024

Darmanin, loi « Immigration », un pas de plus dans la fascisation !

Une loi d'immigration raciste dont Marine Le Pen peut logiquement déclarer qu’elle est l’aboutissement d’une « victoire idéologique ». [...]
Manifestation réforme des retraites
France

1 Juin 2023

Non, la bourgeoisie ne nous fera pas retourner au 19ème siècle! lutter pour défendre des retraites dignes, c’est combattre pour un autre projet de société!

La lutte pour défendre une retraite digne, c'est combattre pour un autre projet de société. Résister aux réformes néolibérales. [...]
ue-prison-des-peuples
France,International

20 Mar 2024

Élections européennes du 9 juin 2024 : quel enjeu ? Comment se positionner ?

Dès le début, la construction de l’Union Européenne n’a eu qu’un seul objectif : renforcer l’exploitation et l’oppression [...]
Aller au contenu principal