Rechercher

LA PAIX CONTRE LE FASCISME

la paix contre le fascisme

Pour un front internationaliste contre la bourgeoisie fascisante de Macron : pour la paix et contre l’impérialisme !

Attaque contre l’assurance-chômage et les retraites, austérité dans les dépenses publiques, inflation galopante, casse de l’école publique, loi de surexploitation des immigrés et islamophobie, mise au pas de la jeunesse par le SNU, discours bellicistes, violences policières dans les quartiers et répression brutale du mouvement social, complaisance avec des milices fascistes mais arrestation et condamnation de syndicalistes (par exemple Jean-Paul Delescaut, le secrétaire général de la CGT du Nord), interdiction de meetings d’opposants politiques (la FI, y compris avec convocation pour soi-disant « apologie du terrorisme » de sa candidate franco-palestinienne Rima Hassan)… On pourrait continuer longtemps cette liste à la Prévert insupportable.

Il faut les arrêter !

L’impérialisme occidental en crise

Pour faire face à la crise de son impérialisme, alors qu’elle est chassée d’Afrique, contestée par les mouvements des Gilets jaunes, les révoltes paysannes et les soulèvements des jeunes des quartiers populaires, la bourgeoisie française est prête à se tourner vers la solution la plus brutale pour préserver son taux de profit et faire payer sa crise aux travailleurs. C’est dans cette optique que l’Etat français au service de cette bourgeoisie prépare le cadre légal et politique du fascisme, peu importe que sa réalisation soit le fait d’une Le Pen, d’un Zemmour, d’un Macron ou d’un autre aventurier capable de servir les intérêts des capitalistes.

Face à l’émergence des BRICS et singulièrement de la Chine, l’hégémonie de l’impérialisme des USA, à laquelle la bourgeoisie européenne est totalement soumise, est battue en brèche. Cela explique le soutien français au génocide des Palestiniens par l’Etat d’Israël et l’appui au régime ukrainien, par ailleurs gangréné par les mouvements nazis, dans le cadre de la campagne de l’OTAN contre la Russie.

Un autre signe de cette crise que traverse l’impérialisme occidental est la montée de l’extrême-droite partout dans cette alliance économique des capitalistes européens qu’est l’UE, créée d’abord contre l’URSS et les pays du socialisme réel puis contre l’émergence de toute contestation à leur hégémonie.

Non à la guerre et au fascisme !

Les guerres, en Palestine ou en Afrique, ou contre la Russie, ne peuvent que mener à une issue désastreuse pour tous les travailleurs, à plus forte raison quand des puissances nucléaires sont impliquées.

L’Histoire nous l’a montré, les fascistes sont les ennemis des travailleurs. La défense des libertés démocratiques par un front large de tous les progressistes est nécessaire pour pouvoir stopper les politiques libérales qui appauvrissent les populations et détruisent la nature.

Il n’y a rien à espérer de l’UE pour les travailleurs et il ne fait aucun doute que la France devra en sortir pour retrouver sa souveraineté. Mais ce n’est pas encore le combat qui est l’ordre du jour immédiatement. Dans le contexte actuel, les élections européennes du 9 juin n’ont qu’un enjeu : infléchir le rapport de force, freiner le plébiscite médiatique du RN et des macronistes fascisants, et soutenir les forces de la résistance qui sont les plus claires.

C’est pourquoi le Rassemblement communiste appelle à voter pour la France insoumise lors de ce scrutin. Nous regrettons comme beaucoup de travailleurs la division au sein du camp dit de « gauche ». Mais nous devons constater que toutes les forces ne se valent pas et que la FI – désignée sans cesse par le pouvoir macroniste comme « ennemi public n°1 » – est la force politique qui, malgré certaines ambiguïtés (notamment sur l’Ukraine), a le plus clairement porté des propositions pour la paix, marqué son soutien sans tergiverser à la lutte de libération palestinienne, dénoncé les violences policières et les politiques islamophobes ou encore porté le mot d’ordre de sortie de l’OTAN.

Pour ce 1er mai, jour de lutte des travailleurs du monde entier, renouons avec l’internationalisme en faisant front pour la paix, contre le chauvinisme, le racisme et le fascisme !

Vous pouvez télécharger notre déclaration « La paix contre le fascisme »

Partager 

Contenu qui pourrait vous intéresser

politique : En réaction à la montée du fascisme, le RC et l'ANC appellent à une unité d'action collective pour reconstruire le parti communiste.
France

23 Avr 2024

AUX CAMARADES DU PRCF

Pour éviter les confusions subjectivistes entre nous, il devient important de clarifier les raisons de fond qui motivent l’initiative politique en cours vers la fusion entre RC et ANC [...]
Le Rassemblement Communiste apporte son total soutien au camarade Jean-Paul Delescaut, poursuivi scandaleusement en justice en tant que secrétaire général de l’Union départementale des syndicats CGT du Nord, simplement parce que l’UD CGT Nord a exprimé son soutien internationaliste au peuple palestinien agressé et colonisé depuis 75 ans.
France,International

26 Mar 2024

L’internationalisme est-il un terrorisme ?

Le Rassemblement Communiste apporte son total soutien au camarade Jean-Paul Delescaut, poursuivi scandaleusement en justice en tant que secrétaire général de l’Union départementale des syndicats CGT du Nord, simplement parce [...]
Illustration tract Loi Darmanin
Fascisme,France

14 Fév 2024

Darmanin, loi « Immigration », un pas de plus dans la fascisation !

Une loi d'immigration raciste dont Marine Le Pen peut logiquement déclarer qu’elle est l’aboutissement d’une « victoire idéologique ». [...]
Aller au contenu principal