Rechercher

Dans l’immédiat : bloquer l’accession du RN au gouvernement en le battant dans les urnes ! Après : reconstruire un Parti communiste pour construire l’aile révolutionnaire du front antifasciste !

Le RN, parti fasciste, est pour la première fois aux portes du pouvoir, avec déjà un pied dedans. En effet, les résultats des élections législatives ont montré que la fascisation de la France par les médias bourgeois et les politiques des libéraux fascisants, ainsi que la démagogie sociale et le discours raciste du RN, lui ont permis une percée électorale sans précédent. En 2022, le RN avait obtenu 4 248 537 voix. Dimanche dernier, il en a obtenu 10 647 914 [inclus les candidatures ciottistes soutenues par le RN], soit plus du double. Aujourd’hui, ils sont en mesure de s’emparer de l’appareil d’Etat.

Durant les dernières 30 années de fascisation plus ou moins rampante, nos conquis sociaux et démocratiques ont été attaqués de toute part par les vautours des gouvernements libéraux fascisant. Il s’agit désormais pour la classe dominante de se préparer à la phase suivante : celle de la destruction de l’ensemble de nos conquis sociaux à court terme, de la reconquête violente des positions de l’impérialisme français en Afrique et de la préparation ouverte de la guerre.

Dans ce contexte, il nous faut bien sûr analyser la réalité qui pousse la Macronie au pouvoir à déclencher les élections législatives par la dissolution, s’exposant ainsi à perdre sa majorité. Contrairement à ce qu’avancent la presse et les analystes bourgeois, cette dissolution n’est pas un coup d’État de la Macronie pour rester au pouvoir, mais bel et bien un coup d’État pour pouvoir créer les conditions permettant à la classe dominante d’instaurer légalement un régime fasciste dès qu’elle estimera en avoir besoin (pour mater un mouvement social d’ampleur ou préparer une entrée en guerre par exemple).

La Macronie ne peut aller plus vite et plus loin en termes de fascisation. Si la grande bourgeoisie financière veut accélérer sa course vers les étapes ultimes du fascisme, elle ne peut le faire par un mouvement véhiculant encore en son sein l’ambiguïté démocratique et républicaine. La loi séparatisme et celle instituant la préférence nationale ont d’ailleurs entraîné quelques défections de députés Renaissance. Si une partie de Renaissance peut assumer les étapes futures de la fascisation, un certain nombre s’y refuseront. Ce qui n’arrivera pas avec les députés du RN qui se proposent déjà, non pas de raboter les droits syndicaux, mais purement et simplement de les abroger — et de purger la Fonction publique de tous les éléments dissidents. Sans parler de l’accélération à grande échelle des politiques discriminatoires contre toutes les populations issues de l’immigration non-européennes, afin d’entretenir par un nationalisme « ethnique » la division des travailleurs entre eux.

Aujourd’hui, la peste brune doit se retrouver à la seule place qui est la sienne : les poubelles de l’histoire. Nous, communistes et progressistes, devons agir pour que cette porte se ferme définitivement. Ce dimanche 7 juillet, aucune hésitation : chaque voix doit aller aux candidats opposés au RN. En cas de triangulaire, notre vote doit se porter sur le candidat le plus à même de l’emporter. Chaque siège retiré au RN, c’est l’empêcher que lui et ses alliés ciottistes atteignent la majorité absolue qui lui donnerait les clefs du gouvernement.

La lutte dans les urnes doit s’accompagner de la construction d’un front antifasciste fort sur la durée. Le nouveau Front Populaire – constitué il y a à peine 3 semaines – n’a pas réussi à contrer l’offensive du RN. Cependant, malgré l’impossibilité d’une réelle campagne au vu des délais extrêmement courts imposés par la dissolution de Macron, la dynamique du « Nouveau Front Populaire » s’est réellement mise en place. Elle a non seulement pu relancer l’espoir d’une rupture anti-libérale, anti-fasciste et antiraciste, mais aussi avancer sur certains points anti-impérialistes comme le cessez-le-feu et la reconnaissance de l’Etat de Palestine.

Le Nouveau Front Populaire doit s’attaquer au fascisme, mais aussi aux différentes étapes de la fascisation en cours comme la loi immigration ou la casse des retraites. La haine déversée par les médias illustre bien cette sombre période : les mensonges vomis par les médias au service de la bourgeoisie contre LFI et Jean-Luc Mélenchon servent une politique de bouc émissaire. En effet, la force la plus cohérente dans la lutte contre le fascisme que représente la FI est attaquée de toute part pour détourner les travailleurs de la lutte et de l’unité de classe plus que jamais nécessaire. Pour se sortir de l’étau, la Macronie cherche à briser le Nouveau Front Populaire en le scindant en deux. Ainsi, elle cherche à isoler la force motrice qu’est la FI et le mélenchonisme, en tendant la main aux forces « modérées » du Front, non seulement aux figures social-libérales telles un Hollande, mais aussi à tous ceux qui par anti-mélenchonisme pourraient se prêter au jeu de la recomposition politique. Nous devons veiller à l’unité du Nouveau Front Populaire.

D’une part, la lutte contre le fascisme doit se dérouler dans les urnes et dans la rue. Les communistes et les progressistes doivent travailler à l’unité des forces démocratiques antifascistes. Seule l’organisation des travailleurs dans un front puissant permettra de remporter la victoire.

D’autre part, l’histoire nous a montré que seule l’existence d’un parti communiste révolutionnaire, lié aux travailleurs et engagé vers le changement de société, peut endiguer définitivement la vague brune ! Aussi, nous appelons au rassemblement des militants et organisations communistes convaincus de la nécessité de la reconstruction communiste, avec comme première étape la constitution d’une aile communiste révolutionnaire au sein du front antifasciste.

Vous pouvez consulter nos réseaux sociaux

Facebook : Rassemblement Communiste [Cliquez ici pour consulter]

Instagram : Rassemblement Communiste [Cliquez ici pour consulter]

X (ancien twitter) : Rassemblement Communiste [Cliquez ici pour consulter]

YouTube : Rassemblement Communiste [Cliquez ici pour consulter]

Partager 

Contenu qui pourrait vous intéresser

Otan, UE: ils vendent des armes , Exigeons la Paix
imperialisme,International

5 Mar 2024

OTAN, UE : ils vendent des armes, préparent la guerre, exigeons la paix !

Le discours irresponsable d’Emmanuel Macron sur l’envoi de troupes en Ukraine est un pas de plus vers la guerre mondiale. Le président agit au profit des monopoles capitalistes et des [...]
Votre-texte-de-paragraphe
France

8 Juil 2024

Appel aux communistes.

Invitation envoyée à :  JC13, JC59, Ligne rouge, PCOF, PCRF, PRC, PRCF, Réseau Faire Vivre et Renforcer le PCF, Rouge Vif Ile de France, Action Communiste 76,  Le 5 juillet 2024 Nous le savons [...]
Volodymyr Zelensky et l'armée ukrainienne
Impérialisme,International

21 Juin 2023

Refusons de mourir pour l’oncle Sam !

Non à la guerre. Le 4 janvier dernier Emmanuel Macron annonçait sa décision de livrer à l’Ukraine des chars de combat AMX-10 RC. Londres pour sa part prévoit de livrer [...]
Aller au contenu principal